Démarche QVT : Comment impliquer les collaborateurs ?

Libu, l'éclairage bien-être et santé pour votre entreprise

Qu’est ce qu’une démarche QVT ?

Le concept de démarche QVT est apparu en France en 1970. Selon l’Accord National Interprofessionnel, la qualité de vie au travail représente les actions conciliant d’une part l’amélioration des conditions de travail pour les salariés mais aussi la performance globale des entreprises.

Ainsi, la notion de QVT se présente comme un sentiment de bien-être au travail, perçu collectivement et individuellement.

Cela englobe d’une part :

  • L’ambiance de travail ;
  • La culture de l’entreprise
  • L’intérêt du travail
  • Les conditions de travail
  • Le sentiment d’implication
  • Le degré d’autonomie
  • La responsabilisation
  • L’égalité
  • Le droit à l’erreur accordé
  • La reconnaissance
  • La valorisation du travail effectué
QVT : réunion d'entreprise dans un bureau

Au-delà d’un simple concept, la QVT représente une véritable démarche qui vise à améliorer les performances de l’entreprise et de ses salariés. Le but étant de combiner la productivité, l’efficacité, la satisfaction des employés ainsi que l’amélioration des conditions de travail.


Comment la mettre en place et la mesurer ?

Comment mettre en place une démarche QVT en entreprise ?

La qualité de vie au travail est une démarche conduite dans différents contextes comme par exemple la mise en place de nouveaux projets, ou encore de phases d’investissement.
Elle intervient afin de pallier à des dysfonctionnements en entreprise ou simplement pour améliorer la prise en compte du travail, dans le management quotidien. Elle est utile dans une phase de négociation sur la qualité de vie au travail 

Améliorer la QVT dans une organisation c’est avant tout une démarche de progrès collectif. Chaque entreprise a son modèle de fonctionnement. Au sein de chaque infrastructure, la démarche ne sera pas la même et les acteurs non plus.

Réunion mise en place QVT

Les salariés et l’encadrement (managers et gestionnaires, experts de l’organisation et des process, professionnels du terrain), sont les principaux acteurs mais aussi les initiateurs dans ces démarches.
Ces dernières se concentrent sur l’analyse des situations de travail réelles. Cela renforce non seulement l’efficacité des transformations mais aussi la qualité de l’engagement des salariés et le respect des obligations sociales de l’entreprise.

L’expérimentation d’actions de changements (méthode de travail, recherche et mise en œuvre d’améliorations et suivi) sur des problématiques opérationnelles permettent d’améliorer le fonctionnement quotidien des entreprises.

Poste de travail qualité de vie au travail

La démarche QVT aboutit en particulier à :

  • Développer l’autonomie des équipes dans leur travail afin de faciliter l’adaptation aux changements,
  • Améliorer les coopérations entre les professionnels,
  • Réaliser un travail de qualité,
  • Produire du sens et de la reconnaissance en faveur de l’attractivité de l’entreprise,
  • Améliorer la fidélisation des salariés.

Comment mesurer la QVT en entreprise ?

La question de la mesure de la QVT se pose par les acteurs des entreprises : quels indicateurs utiliser ? Quel mode d’évaluation mobiliser ?

Il faut savoir que la démarche de Qualité de Vie au Travail s’évalue par la perception qu’ont les salariés au sein de l’entreprise mais aussi le fonctionnement et l’interaction des différents services. Pour finir, il y a aussi l’aspect sanitaire dans les tâches du quotidien, et ainsi, la question de la santé au travail.

Pour chacun de ces types d’indicateurs, des données déjà existantes s’utilisent en fonction des établissements (Document Unique, taux d’absentéisme, etc.) et créent ainsi de nouvelles données : enquête sociale, bilan des expérimentations, diagnostic, etc.

Il importe de s’appuyer sur des données quantitatives et qualitatives ; la réalité objective compte autant que la perception des professionnels lorsqu’on veut comprendre et agir sur les enjeux de QVT. Il y a là une véritable invitation à articuler des données quantitatives et différentes réflexions plus qualitatives sur le travail. En réalité, l’évaluation est plus importante que la mesure : c’est le sens qu’on donne à ce qui est mesuré qui oriente l’action.
C’est aux acteurs de l’établissement de juger si un taux d’absentéisme, un taux de stress « moyen » ou une dégradation de la qualité sont significatifs et si cela exige une action.

Ce qui importe, c’est de viser la cohérence dans la démarche. Cela passe par de multiples étapes, dont :

  • Une définition de la QVT,
  • Hiérarchisation des priorités,
  • Réalisation d’enquêtes et bilans des expérimentations (qui s’appuient sur des indicateurs et des critères d’évaluation cohérents)
  • Création d’un baromètre (suivi de la dynamique qualité de vie au travail dans l’établissement)
démarche qvt : réunion et objectif, dialogue

Améliorer le concept de QVT et impliquer ses collaborateurs

Pour améliorer la qualité de vie au travail et réduire le stress des salariés, il suffit de mettre en place différentes actions, facilement applicable :

Dans un premier temps, travailler dans un climat social serein.
Cela passe par différents points :

  • Faire en sorte que les dirigeants ou directeurs de services saluent leurs équipes chaque matin ;
  • Instaurer des jours d’intégration notamment en proposant une courte formation aux nouvelles recrues ;
  • Veiller à la bonne entente de tous les collaborateurs en gérant par exemple les conflits de façon diplomatique et objective
  • Faire circuler les informations efficacement au sein du personnel via un journal interne, ou une plateforme de communication interne (ex : slack)
  • Assurer l’égalité professionnelle et la diversité entre les employés et organiser des activités de team-building afin de développer le lien social ;
  • Mettre en place un management participatif tout en encourageant et félicitant les équipes lors des réussites.

Proposer un environnement de travail adéquat

  • Veiller au bon entretien du matériel afin de réduire les accidents du travail en veillant au bon aménagement des bureaux, de manière ergonomique (par exemple avec le concept d’éclairage circadien proposé chez Libu).
  • Définir un espace en tant que salle de pause ;

Permettre aux salariés de se réaliser et d’évoluer

  • Faire en sorte que vos collaborateurs puissent avoir accès à la formation professionnelle qui les intéresse et ainsi offrir plus d’autonomie et de responsabilité ;
  • Laisser aux équipes la gestion de leur propre projet, et ainsi favoriser la possibilité d’évolution de carrière
  • Veiller à la charge de travail confiée à chaque salarié pour éviter bore-out ou burn-out.

Comment impliquer correctement les collaborateur dans la démarche de qualité de vie au travail ?

Afin de maximiser la mise en place de la démarche QVT, plusieurs points importants nécessitent d’être mis en place.
Favoriser une bonne conciliation des vies privées et professionnelles permet au collaborateur de se sentir utile et respecté dans son travail. De ce fait, l’esprit d’entreprise sera plus fort, et renforcera le sentiment d’appartenance (flexibilité dans les horaires de travail, mise en place journées de télétravail).

Apporter une touche supplémentaire de bonheur au travail, permettra d’impliquer ses collaborateurs dans la démarche de qualité de vie au travail.

Démarche Qualité de vie au travail : poste de travail ergonomique

Il existe plusieurs idées que l’on peut appliquer en entreprise afin d’optimiser ce sentiment de bien être au travail :

Créer des boîtes à idées sur des sujets variés qui permettraient d’organiser par exemple

  • Le développement des espaces de verdures grâce à des plantes ou des potagers ou encore faire appel à des services de coachs (sportifs, développement personnel…)
  • De proposer à des salariés d’échanger leurs postes pour faire découvrir la variété des métiers d’une entreprise ;
  • D’organiser des ateliers de dégustations de produits locaux ;
  • D’autoriser les animaux de compagnie au travail.

Bien d’autres solutions peuvent être envisagées afin d’améliorer la qualité de vie au travail de vos salariés. Que ce soit des outils comme des écouteurs anti-bruit ou des applications comme le réseau social d’entreprise, vous pourrez tout à fait opter pour des solutions adaptées à votre budget.