contact@libu.fr

La phase de test Libu

Libu, un éclairage bien-être pour votre entreprise

La phase de test Libu

Le luminaire Libu fournit une lumière naturelle et bien-être, permettant la régulation de l’horloge biologique.

En effet, notre horloge biologique, qui gère à la fois nos phases d’activité et de repos, est principalement réglée par la lumière. Or, nous passons 80% de notre temps enfermé, loin de la lumière naturelle, et principalement au bureau. L’éclairage dans le milieu professionnel, constitué de lumières artificielles, ne prend pas en compte ce rythme naturel, ce qui n’est pas sans conséquences : stress, fatigue, augmentation des erreurs ou encore des arrêts maladie.

L’éclairage Libu fournit la bonne lumière, au bon moment. Et il a été validé sur le terrain, au plus près des utilisateurs !

Installation de dalles LIBU à l’Institut d’Optique

La régulation du rythme biologique, par la lumière

La lumière fournit, à travers l’œil, un signal visuel via les cônes et les bâtonnets : ce sont les couleurs, les images. Mais elle fournit également un signal non visuel, capté par les cellules ganglionnaires à mélanopsine. Ce signal, transmis à l’horloge interne, provoque la remise à l’heure du cycle biologique pour le synchroniser sur 24h. Ce signal est également transmis à d’autres structures du cerveau, permettant la régulation de l’humeur, de la mémoire, de la cognition, ou encore du sommeil.

3 entreprises, 3 mois, 30 luminaires

La phase de test Libu a été conçue pour tester les performances du luminaire, et son influence sur les salariés.

Durant 3 mois, 3 entreprises ont testé le luminaire Libu. Sélectionnées pour la diversité de leurs profils, ces entreprises ont proposé à leurs salariés de tester le luminaire.

Pour cette phase de test, c’est une trentaine de dalles à LED Libu qui ont été installées sur le terrain. Le protocole de test, élaboré avec le soutien de chercheurs en chronobiologie et de médecins du travail, a permis de mesurer et quantifier l’influence de la lumière Libu sur les salariés. Toutes les deux semaines, les salariés remplissaient un questionnaire d’auto-évaluation composé de questionnaires standardisés, utilisés notamment par les médecins du sommeil.

Sites test du luminaire Libu

5 thématiques, 57 questions

Cinq thématiques étaient abordées : la qualité du sommeil, la somnolence, l’humeur, la gestion du stress et la qualité de vie au travail. A l’issue du questionnaire, un score par thématique était attribué, afin de pouvoir suivre l’évolution des résultats.

La thématique qualité de vie au travail n’a pas été retenue car l’échelle de mesure n’était pas optimale.

Le choix des thématiques est lié à la régulation de l’horloge biologique. L’horloge biologique régit les cycles veille-sommeil, et influence donc la qualité du sommeil. Une meilleure qualité de sommeil est donc signe d’une horloge biologique mieux synchronisée. La somnolence diurne est également liée à ces cycles veille-sommeil.

L’humeur est régie par une structure du cerveau dépendant de l’horloge biologique : vous êtes de mauvaise humeur l’hiver ? C’est probablement à cause d’un manque d’exposition à la lumière naturelle !

Enfin, le stress est un facteur très dépendant de la vie professionnelle. Cependant, le stress fait partie des effets néfastes et à long termes induits par un dérèglement de l’horloge biologique. Une horloge biologique bien réglée permet d’être moins sujet au stress de la vie professionnelle !

Les résultats de l’expérimentation montrent des améliorations sur tous les critères !