6 conseils pour respecter votre horloge biologique durant le confinement

Libu, un éclairage bien-être pour votre entreprise

Avec le confinement, l’horloge biologique peut se trouver quelques peu déréglée. Entre excès alimentaires, perte de repères, activité physique modifiée, il est important de respecter notre horloge biologique afin d’améliorer notre bien-être. Alors, quels sont les bons réflexes en période de confinement ?

L’horloge biologique, une horloge interne

Nos phases d’activité et de repos sont régies par une horloge interne située dans le cerveau. Son rythme est dit « circadien » car proche d’une durée de 24h. Cette horloge régule un ensemble de fonctions biologiques telles que le rythme veille/sommeil, la production d’hormones, l’humeur, ou encore les capacités cognitives. Plusieurs synchroniseurs agissent sur l’horloge interne, tels que l’activité physique, ou encore la température. Le principal synchroniseur de l’horloge biologique est la lumière, et à plus forte raison, la lumière naturelle !

Effets du confinement sur l’horloge interne

Le télétravail, le manque d’activité physique, le fait de rester enfermé toute la journée sont autant de conséquences du confinement qui peuvent avoir des effets sur l’horloge interne.

L’influence des écrans

Que ce soit en télétravail ou pour le divertissement, nous passons durant le confinement davantage de temps devant les écrans. Or, les écrans émettent de la lumière bleue, qui a une forte influence sur l’horloge biologique. Une exposition élevée et prolongée peut donc avoir des conséquences néfastes pour votre rythme biologique !

Notre conseil : Baissez la luminosité de l’écran, et bannissez les écrans au minimum 1 à 2h avant le coucher ! Evitez également de regarder les informations le soir avant le coucher, cela peut être anxiogène !

couper les ecrans le soir sommeil

L’alimentation : attention aux grignotages !

L’alimentation rythme votre journée. Cependant, durant le confinement, il est tentant de grignoter entre les repas … Ceci n’est pas sans conséquences ! Prendre ses repas à heures régulières est important pour ne pas détraquer l’organisme.

Notre conseil : Occupez-vous pour ne pas grignoter ! Et prenez des repas équilibrés à heures régulières, en semaine comme le week-end. Surtout, ne sautez pas le dîner, mais évitez les plats trop gras et privilégiez les féculents le soir.

manger à heures régulières horloge biologique confinement

L’activité physique : indispensable pour se dépenser !

Avec le confinement, nous bougeons beaucoup moins que d’habitude. Or, l’activité physique intervient également dans la synchronisation de l’horloge biologique ! L’activité physique complète l’exposition lumineuse et contribue à maintenir un rythme biologique stable.

Notre conseil : Profitez-en pour instaurer une séance de sport quotidienne, à heures régulières. Attention, il est recommandé d’arrêter l’activité physique 3 à 4h avant l’heure du coucher !

faire du sport horloge biologique confinement

Le rythme veille/sommeil : un indispensable allié

Le rythme veille/sommeil est peut être la caractéristique la plus importante à prendre à compte. Avec le confinement, il est tentant de décaler ses horaires habituels, notamment en se couchant plus tard. Pourtant, afin de respecter l’horloge biologique, il est conseillé de conserver des horaires de sommeil réguliers, en semaine comme le week-end ! Le réveil tardif du week-end est d’ailleurs assimilé à un décalage de l’horloge biologique, et ce phénomène porte même un nom : le jet-lag social !

Notre conseil : Couchez-vous et levez-vous à heures fixes, en semaine comme le week-end. Evitez de vous coucher trop tard, et dormez suffisamment : environ 7h par nuit !

dormir à heures fixes horloge biologique confinement

Modérez votre consommation d’excitants (café, boissons énergisantes) et n’en absorbez plus après 14h. Diversifiez vos activités pour lutter contre la somnolence.

diversifier ses activités confinement

Vous pouvez vous accorder une petite sieste de 20min, du moment que vous restez en sommeil léger ! Le soir, aménagez-vous une chambre propice au sommeil. Et surtout, respectez la règle suivante : si je ne dors pas, je sors du lit !

se lever confinement

En appliquant ces quelques conseils, vous ne sortirez pas de cette période totalement « désynchronisé » !

Votre sommeil est essentiel : en effet, le sommeil est notamment impliqué dans le bon fonctionnement du système immunitaire et est un allié face à l’épidémie de covid-19. Alors prenez soin de votre horloge biologique durant le confinement, vous aurez même acquis une meilleure maîtrise de vous-même !

Découvrez nos derniers articles